free site design templates

Un chat transmet-il des maladies à l’Homme ?

Saviez-vous que votre mignonne petite boule de poils pouvait vous rendre sérieusement malade ? La transmission animal-homme existe. D’ailleurs, beaucoup de maladies très dangereuses trouvent leur origine dans le monde animal comme la grippe porcine ou la grippe aviaire. C’est donc tout à faire normal que votre chat ne soit pas exempt.


3 exemples de maladies transmises par le chat


La plus connue des maladies est la toxoplasmose qui est particulièrement dangereuse pour les femmes qui attendent un enfant. Chez ce public, la toxoplasmose se traduit par d’affreuses migraines, une grande sensation de fatigue et des conséquences parfois tragiques sur le fœtus.

La maladie des griffes du chat se transmet, comme son nom l’indique, par les griffes. La bactérie réussit à aller sous votre peau et déclenche des problèmes physiques comme des gonflements au niveau de la gorge ou de la fatigue chronique.

La toxocarose est également une maladie plutôt fréquente. Cette bactérie est présente dans l’intestin de l’animal domestique. Quand il fait caca, elle se retrouve dans ses déjections. En touchant à sa litière ou en ramassant les crottes de votre chat, il peut y avoir transmission. Si vous êtes atteint, vous souffrirez de nombreux symptômes comme des courbatures, des douleurs à l’estomac.


Quels sont les risques encourus ?


Si les contaminations restent rares, les conséquences sont potentiellement très graves. La toxoplasmose peut entraîner une malformation du fœtus ou le développement de troubles mentaux chez le nouveau-né.

Chez un public à risque, la toxocarose ou la maladie des griffes accentue des symptômes déjà présents. Une personne âgée, un jeune enfant ou un cancéreux souffre davantage et des complications ne sont pas à négliger.


Comment diminuer les risques d’infection ?


Les règles de base en matière d’hygiène suffisent pour éliminer la majeure partie des contaminations entre homme et chien ou chat. Ainsi, il est conseillé de changer régulièrement la litière du chat et de toujours mettre des gants ou de se laver les mains après cette action.

Prenez soin de votre chien en le vermifugeant et en lui donnant des produits contre les puces et les parasites. Emmenez-le au vétérinaire au moins une fois par an pour une observation. Soyez encore plus vigilant si votre chat sort souvent à l’extérieur.

En cas de griffure ou de morsure, ne vous contentez pas d’attendre que la cicatrisation se fasse toute seule. En ayant été en contact directement jusqu’au sang, les risques de transmission augmentent considérablement. Désinfectez la plaie dès que possible.

D’autres habitudes sont à prendre comme de ne pas coller votre visage à l’animal, de ne pas caresser des chats errants ou de se laver les mains après avoir touché un chat.